Bambara

Lundi 20 juin 2011

i ni sogoma (matin) ; i ni tlé (soir) ; i ni cè bonjour bonsoir salut
i togo ? n’togo … comment tu t’appelles ? je m’appelle ...
i bè bo jamana juma ? d’où est-ce que tu es ? de quel pays viens-tu ?
ne ye faraje je suis français(e)
e ye moso foru wa ? e ye n’tereke ye ? tu es marié(e)
denw b’i fé ? awo ; joli ? des filla tu as des enfants ? oui ; combien ? j’ai deux enfants
i bè san joli bo ? quel âge as-tu ?
ne be n’somogo feye ? tu habites chez tes parents ?
e ye muso kunsiki djema ? qui est cette grande blonde (brune) mince ?
n’dogomuso (muso, den muso, ba muso) do c’est ma petite sœur (femme, fille, mère)
e ye jonye mogo kunta ? qui est ce petit gros désagréable ?
n’mako, n’dokoni, n’koroke, n’tie, nden, n’fa c’est mon chef (frère, mari, père, fils)
hi tjaini togo ? comment s’appelle ce garçon ? cette fille ?
a togo ye … il (elle) s’appelle ...
haketo, ga bougenbaimin excusez-moi, où est (sont) les toilettes
he taiaden ; ta adonfolo je ne sais pas ; aucune idée
tjaïe ye djonye qui es tu ?
i ka kene ? koni bachi tila tjai ? comment vas-tu ?
tooro tè, here doron, inicè ; kieraroyaw ? pas mal, merci ; quoi de neuf ?
n’be bamanankan kalan ; a kayi ! j’apprends le bambara ; c’est super !
n’ba fe ka bamanankan kalan je voudrais apprendre le bambara
n’té bamanankan fo kosebe je (ne) parle (pas) bien le bambara
ebe bamanankan fo wa ? tu parles bambara ?
ayi ; awo, doni non, pas du tout ; oui, un peu ; pas mal ;
ni ye nere kan den bien sûr, c’est ma langue maternelle
m’b’a mè, ni i bè kuma dooni dooni je comprends si tu parles doucement
haoubaisse kasegiakawa peux-tu répéter ?
iba fe ka dumurike anfe wa ? tu veux manger avec nous ?
ni nisoja ye ! awo n’sou na très volontiers ; non ; pourquoi ? parce que
i be mali dun mun nife wa ? tu aimes la cuisine malienne ?
ko sebe ! hakilila awo bien sûr ; je pense que oui
minnogo b’i la wa ? i be mun mi ? tu as soif ? qu’est-ce que tu bois ?
nbe biyeri ta biyeri nege be na je voudrais de la bière, du vin, de l’eau
kungo be (an) na j’ai (nous avons) faim ;
kungo cama te ma ; né fara je n’ai pas très faim ; c’est assez ; je n’ai plus faim
dumuni ka di ; ka su maya aw kono c’est très bon ; bon appétit !
an be mun dun qu’est-ce qu’on mange ?
nin togo be di bamanankan na ? comment dit-on … en bambara ?
buru (dolo, bieri) du ma haketo passe moi le pain (sel, sucre) svp
ijo doni voilà ; une minute
i bena nofe sinema tu viens avec moi au cinéma ?
la wa ; ma dofolo ayi otesekake ça dépend ; non, ce n’est pas possible
n’segena je suis fatigué(e), je vais me coucher
k’an ben sini ; ka an ben à demain ; au revoir
n’bi fé ; i nyénafin bè n’na je t’aime ; tu me manques
ayi ; awo, n’sona ; n’sewara ; inicè non ; oui, d’accord ; avec plaisir ; merci

Nombres 1 kelen 2 fila 2e flana 3 saba 3e saabana 4 naani 4e naanina 5 duuru 6 wooro 7 wolonfila
8 segin 9 kononton 10 tan 11 tan ni kelen 20 mugan 22 mugan ni fila 30 bi saba 40 bi naani 100 keme

Prononciation : ò ouvert comme dans hotte ; u comme ou dans loup ; c = [ty] ; g toujours dur j = [dy] ;
s dur, jamais [z]

Pronoms : né, n’, m’ (devant un b) = je, mon ; an = nous, notre ; i = tu, ton, ta ; aw(a’) = vous, votre
a(lè) = il, elle, ce, son, sa

Les verbes ne se conjuguent pas, ils sont précédés du pronom et d’une marque de temps :
bè au présent : a bè buru dun il (elle) mange du pain m’bè taa lopital la je vais à l’hopital

tè présent négatif : a tè sogo dun il ne mange pas de viande i muso té yan ta femme n’est pas là

na au futur : a na taa bamako il ira à Bamako ; tna futur négatif : aw tna taa ils n’iront pas

yé au passé : n’yé muru san j’ai acheté un couteau ; tun (devant bè, tè, ka, man)

do(n) c’est : mun do ? qu’est-ce que c’est ? ne terimuso don c’est mon amie

ce n’est pas : ne terimuso tè ce n’est pas mon amie

ka + adj. = être : ji ka di l’eau est bonne aw ka kéné vous êtes bien portants

man + adj. = ne pas être : a man dogo il n’est pas petit a man gwélé ce n’est pas difficile

wa marque l’interrogation à la fin de la phrase ; -w marque du pluriel

Répondre à cet article

6 Messages

  • Orthographe du Bambara 20 mars 2013 12:54, par Keita

    Bonjour,

    Il existe un alphabet officiel du bambara pour le Mali. Cet alphabet est très rationnel et très simple à appliquer pour peu qu’on accepte de faire un petit effort, que quiconque qui a un minimum de respect et de considération pour la langue bambara acceptera de faire sans peine.
    Vous pouvez trouver des éléments intéressants à ce sujet dans les ouvrages de Charles Bailleul.

    repondre message

    • Orthographe du Bambara 11 mai 2013 22:30

      des gens qui font l’effort de rédiger une fiche linguistique bambara de deux pages font plus à mon avis que de témoigner un "minimum de respect", bref je trouve ce ton tout à fait déplacé.

      repondre message

      • Orthographe du Bambara 14 mai 2013 11:40, par Barbatruk

        Je comprends ton point de vue Keita, mais le principe d’Auberbabel c’est de faire une initiation le temps d’un repas.
        J’apprends le Bambara et je pense que dans le cadre d’une initiation, dédiée à la découverte d’une langue, il est plus simple d’utiliser un alphabet connu de tous, sinon ils ne profiteront pas de la soirée.
        Par la suite, ceux qui souhaitent apprendre le Bambara, verront l’alphabet et ses particularités.
        Comparons avec le chinois... dans une initiation, si ce n’est pas écrit en phonétique, les débutants abandonnent avant d’essayer !

        repondre message

        • Orthographe du Bambara 1er avril 2016 21:33, par psggirl

          Ce n’était pas dans une mauvaise pensée ce qu’il a dit , vous pourriez être un peu plus sympa quand même.

          repondre message

          • Orthographe du Bambara 15 avril 2016 10:24, par mimi

            D’accord, un partout ! C’est vrai que ma réaction était un peu vive.

            D’ailleurs je crois qu’entre-temps l’orthographe a été rectifiée dans le livre La langue de l’autre.

            repondre message

  • Bambara 26 août 2016 05:11, par mehdi

    Merci pour ces traductions

    repondre message